Note Biographique

photo CV

Elle se forme très tôt à la danse, puis découvre les arts plastiques, en particulier la peinture.

À quatre ans, elle débute les cours de danse. Commençant par le Classique et le Moderne-Jazz jusqu’à ses 12 ans, auprès de Christel Bayon Maisonneuve, elle se retrouve attirée par le Hip-hop et le Breakdance, où elle est formée par Reda Bendjilali, membre fondateur de la Cie Les Melting Potes, nommée par la suite Cie No’made.

Elle continue son évolution de la danse et s’épanouit pleinement dans le Hip-hop, discipline qui l’accompagne toujours aujourd’hui. En 2014, elle s’intéresse à la danse contemporaine, où elle évolue en tant qu’autodidacte. En parallèle, dès l’âge de 12 ans, elle débute son initiation à la peinture.

Pratiquant les arts plastiques au collège, puis au lycée aux côtés du professeur et artiste peintre Jean-Pierre Pyat, elle se tourne vers l’art plastique et la performance.

Au lycée, obligée de peindre avec un pinceau, elle fend les règles et se lance dans des performances danse-peinture, en ateliers et dans la rue.

Elle quitte Roanne pour Saint-Étienne afin de développer ses connaissances et sa pratique artistique à l’Université Jean Monnet où elle s’inscrit en Licence d’Arts plastiques et de l’Histoire de l’art.

En 2013, dans le cadre de ses études, elle monte une mise en scène d’exposition pour un vernissage, dans la Galerie Art Pluriel,
de Philippe Buil à Saint-Étienne. Cette expérience lui permet d’apprendre le travail de galeriste, d’un point de vue artistique et commercial.
Elle lui permet également d’appréhender les arts plastiques, les expositions et la déambulation du public sous un autre angle, celui de la mise en scène qui lui donne envie d’ouvrir ses perspectives artistiques.

Dans le courant 2014, elle réalise la création artistico-évènementielle « La bibliothèque est en feu », au sein d’un collectif d’étudiants et aux côtés de Rosario Mineo, professeur d’art à l’Université d’arts plastiques de Saint-Étienne, où elle présente une de ses installations plastiques dans la Bibliothèque Municipale de Lyon Part-Dieu.

Elle poursuit ses études avec une Licence Professionnelle Communication et Commerce du multimédia à Vichy, où elle apprend à percevoir l’art avec un nouveau regard et à questionner les différentes manières de le pratiquer et de le présenter.

Elle expose des œuvres picturales en 2015, lors de l’événement inter-artistique « Liberté, j’écris ton nom », à l’Université Blaise Pascale, UFR LACC, à Vichy.

Elle continue son voyage en Master Création Artistique, à l’UGA de Grenoble – spécialité arts de la scène afin de croiser les disciplines.

Elle s’est toujours intéressée au vertige et au traçage dans une relation intime, kinesthésique et visuelle.

Elle tend vers un travail d’improvisation à partir de différents états de corps : le vertige, la chute et la perte d’équilibre.

En 2016, elle présente avec Angela Kontis la performance La Dualité de l’Homme,
lors de la Nocturne des étudiants au Musée de Grenoble.

Cette performance, créée pour permettre la médiation de l’œuvre Les Époux de De Chirico, pose la question du genre.

Depuis septembre 2016, elle est danseuse interprète et chorégraphe pour la pièce Ragnarök, de la compagnie Bardanes.

Elle expose également certaines de ces œuvres aux Ateliers de la Rue Raisin, à Saint-Étienne et à la Maison Kungzmann à Grenoble.

Elle travaille aussi en collaboration avec le danseur et assistant metteur en scène de Cyril Teste, John Minichino, dans l’élaboration d’une pièce chorégraphique contemporaine :

4 / TIERS. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :